Videos 4x4 Recién Agregados

Durante el fin de semana del 29 de junio 2013 se celebro en la localidad de villaroañe león el previo del eurotrial. En este video el proto del team blanco p…

Gary Humphrey, exmilitar experto en supervivencia, y Bill Wu, mecánico ingenioso, enfrentan temperaturas bajo cero y toda clase de problemas en su 4×4 para llegar a salvo desde la cima nevada de un volcán hasta la civilización.

Une Smart Fortwo va être mise à rude épreuve dans des terrains difficilement franchissables pour la petite voiture. Il s’agit d’une publicité pour mettre en avant le fait qu’elle soit autant tout-terrain qu’un 4×4 dans en ville. On fera semblant de ne pas avoir vu la Smart taper dans la Mercedes à 0:39…

Ford, Kuga, 2.0 TDCi 163 4×4 Powershift TitaniumDans la gamme Ford, il n’y a aujourd’hui qu’un seul SUV : c’est le Kuga. La précédente génération datait de 2008. Voici la deuxième, plus longue de 8 cm et basée sur la plate-forme des actuelles Focus et C-Max. Le Kuga existe en deux ou 4 roues motrices, en essence ou diesel avec deux niveaux de finitions seulement. Nous essayons un Kuga 4×4 avec le diesel de 163 ch , le plus puissant de la gamme. A l’intérieur, la planche de bord vient en droite ligne de l’actuel C-Max à quelques détails près comme les aérateurs latéraux. On retrouve donc une qualité de présentation correcte, sans plus, et une ergonomie discutable avec par exemple un écran de GPS trop petit. Le Kuga peut recevoir une panoplie impressionnante d’équipements de sécurité, mais la plupart sont malheureusement en option. La précédente génération de Kuga était la plus dynamique de la catégorie. La nouvelle perd légèrement en plaisir de conduite, même si le train avant reste mordant et l’arrière assez mobile. En revanche, le nouveau Kuga a fait de gros progrès en confort. Notre bloc diesel est agréable, même si on se demande parfois où sont les 163 ch. La boîte à double embrayage hésite parfois à faible vitesse. Malgré un empattement identique à l’ancienne génération, le nouveau Kuga progresse légèrement en espace aux jambes à l’arrière. Il devient accueillant pour 4 adultes mais reste trop étroit pour s’installer à 3 confortablement sur la banquette. Celle-ci n’est pas coulissante mais les dossiers sont réglables en inclinaison. L’agréable toit vitré panoramique ouvrant est en option à 800 €. Le coffre était l’un des points faibles du précédent Kuga. Il progresse sensiblement pour atteindre désormais 456 dm3 selon Ford, et se placer ainsi dans la moyenne de la catégorie. La banquette arrière se rabat en 2/3-1/3 et dégage un plancher plat lorsque le plancher de coffre modulable est en position haute. Le hayon électrique, uniquement disponible sur la finition Titanium, est en option à 450 €. Avec la génération précédente, le Kuga se démarquait de la concurrence par son plaisir de conduite. A peine moins agréable au volant, le nouveau a beaucoup progressé en confort, et propose des équipements de sécurité qui en font l’un des plus sûrs de la catégorie, mais en option. Des options d’ailleurs un peu trop nombreuses, l’équipement de série comportant quelques lacunes pour ce niveau de gamme.

işte arazinin kralı … Bividyo.tv farkı ile…